Catégories
Assurance Cybercriminels Hôpital informatique Mutuelle Sécurité

Cyberattaque : Enquête du Parquet de Paris suite au Piratage Massif des Numéros de Sécurité Sociale

Le Parquet de Paris s’empare de l’affaire après le vol présumé de données touchant potentiellement 33 millions de citoyens français. Cette enquête fait suite aux plaintes déposées par deux prestataires de services, Viamedis et Almerys, et pourrait représenter l’une des plus importantes fuites de données jamais enregistrées en France.

Les Détails de l’Affaire

Les investigations ont débuté à la suite des plaintes émises par Viamedis et Almerys, acteurs majeurs dans le domaine du tiers payant pour les assurances complémentaires santé. Plus de 33 millions de Français sont potentiellement touchés par cette cyberattaque, ce qui représente près de la moitié de la population nationale, selon les informations de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil).

Le Contenu des Données Volées

Les données compromises incluent des informations telles que l’état civil, la date de naissance, le numéro de sécurité sociale et le nom de l’assureur santé des individus concernés, ainsi que les détails des garanties contractuelles. Cependant, des éléments cruciaux tels que les données bancaires ou médicales ne semblent pas avoir été inclus dans le vol initial.

L’Enquête et les Prochaines Étapes

L’enquête, menée par la Brigade de lutte contre la cybercriminalité de la police judiciaire, vise à déterminer les circonstances de l’attaque et les responsabilités éventuelles. Les infractions présumées incluent l’atteinte à un système automatisé de données, la collecte frauduleuse de données personnelles et le recel de délit.

Les Risques Associés

Bien que les données volées ne présentent pas directement de valeur monétaire sur le marché noir, elles pourraient être utilisées pour des attaques de phishing. L’exploitation de ces informations pourrait permettre aux cybercriminels de renforcer leur crédibilité lors de tentatives de fraude en ligne.

La Réponse des Autorités

Almerys a confirmé que l’attaque n’a pas affecté son système d’information central, mais a précisé que les attaquants ont réussi à accéder à des informations via des adresses IP spécifiques. Les autorités encouragent les victimes potentielles à signaler tout incident via le site officiel www.cybermalveillance.gouv.fr.

Catégories
Assurance Attaque Cybercriminels Etude informatique Ransomware

La CISA lance un avertissement sur la vulnérabilité des ransomwares aux États-Unis

La Cybersecurity and Infrastructure Security Agency (CISA), équivalent américain de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI), a lancé son Ransomware Vulnerability Warning Pilot (RVWP), une initiative visant à prévenir les vulnérabilités des systèmes d’information (SI) d’organisations critiques aux États-Unis. Cette démarche proactive vise à identifier et à avertir les opérateurs d’infrastructures critiques des failles potentielles avant qu’elles ne soient exploitées.

Qui est à l’origine du RVWP et quel est son objectif ?

La Cybersecurity and Infrastructure Security Agency (CISA) est à l’origine du Ransomware Vulnerability Warning Pilot (RVWP), un programme destiné à repérer les ransomwares et les SI vulnérables des opérateurs d’infrastructures critiques. Cette initiative repose sur l’utilisation d’outils open source, d’outils internes et de solutions commerciales, ainsi que sur des informations provenant du gouvernement et de partenaires industriels.

Comment fonctionne le RVWP ?

Le RVWP se compose de deux volets. Le premier consiste à identifier les vulnérabilités, tandis que le deuxième vise à informer les propriétaires des SI affectés pour qu’ils puissent corriger ou atténuer ces failles avant qu’elles ne soient exploitées. Les notifications envoyées par la CISA contiennent des informations essentielles telles que le fabricant et le modèle de l’appareil, l’adresse IP utilisée, la manière dont la vulnérabilité a été détectée, ainsi que des conseils sur la manière de l’atténuer.

Quelle vulnérabilité a été ciblée récemment par la CISA ?

Répondant au nom de « ProxyNotShell, » cette vulnérabilité a été exploitée de manière significative par les acteurs de ransomware. La CISA a rapidement notifié 93 organisations utilisant des instances de Microsoft Exchange Service vulnérables à ProxyNotShell.

Quel est l’appel à l’action de la CISA ?

Eric Goldstein, directeur adjoint exécutif de l’agence, encourage toutes les organisations à réagir rapidement aux vulnérabilités identifiées par le RVWP et à mettre en place des mesures de sécurité conformes aux directives du gouvernement américain. Cette action vise à réduire directement l’impact des rançongiciels sur les organisations américaines.

Quelle est la portée des notifications de la CISA ?

Il est important de noter que recevoir une notification de la CISA ne signifie pas qu’une organisation a été compromise, mais plutôt qu’elle présente un risque potentiel d’attaque. Les notifications de la CISA ne sont pas contraignantes et ne obligent pas les destinataires à suivre les recommandations de l’agence. Cependant, elles constitue

Catégories
Assurance Attaque Cybercriminels informatique prix Professionnel Ransomware Sauvegarde Sauvegarde informatique Sécurité Service informatique Technologie

Sécurité informatique : Comment se protéger efficacement contre les virus

La protection contre les virus informatiques est une préoccupation majeure dans le monde numérique d’aujourd’hui. Les virus informatiques peuvent causer des dommages considérables à vos données et à votre système, compromettant ainsi votre vie privée et votre sécurité en ligne. Dans cet article, nous vous donnerons des conseils précieux pour vous protéger efficacement contre ces menaces virtuelles.

Utilisez un logiciel antivirus fiable

Un logiciel antivirus fiable est la première ligne de défense contre les virus informatiques. Installez un programme antivirus reconnu et maintenez-le à jour régulièrement. Il analysera votre système à la recherche de tout logiciel malveillant et vous alertera en cas de menace détectée.

Mettez à jour votre système d’exploitation et vos logiciels

Les mises à jour régulières du système d’exploitation et des logiciels sont essentielles pour maintenir votre système sécurisé. Les développeurs publient fréquemment des correctifs de sécurité pour combler les failles potentielles que les virus pourraient exploiter. Veillez à installer ces mises à jour dès qu’elles sont disponibles.

Soyez prudent lors de l’ouverture de pièces jointes et de liens

Les virus informatiques se propagent souvent par le biais de pièces jointes ou de liens malveillants. Soyez extrêmement prudent lorsque vous ouvrez des pièces jointes provenant de sources inconnues ou lorsque vous cliquez sur des liens douteux. Assurez-vous de vérifier l’authenticité de l’expéditeur avant d’ouvrir une pièce jointe et utilisez un outil de détection des liens malveillants pour vous protéger.

Évitez les téléchargements suspects

Les sites web douteux et les sources de téléchargement non fiables peuvent contenir des fichiers infectés par des virus. Évitez de télécharger des logiciels à partir de sources douteuses. Optez plutôt pour des sites web réputés et des plateformes de téléchargement légitimes.

Sauvegardez régulièrement vos données

La sauvegarde régulière de vos données est essentielle pour vous protéger contre la perte de fichiers en cas d’infection par un virus. Utilisez des supports de stockage externes tels que des disques durs ou des services de stockage cloud pour sauvegarder vos données importantes. Assurez-vous de sauvegarder vos fichiers régulièrement afin de pouvoir les restaurer en cas de besoin.

La protection contre les virus informatiques est une responsabilité que chaque utilisateur d’ordinateur doit prendre au sérieux. En suivant les conseils mentionnés ci-dessus, vous pouvez renforcer considérablement votre sécurité en ligne et protéger vos données précieuses. Soyez vigilant, utilisez un logiciel antivirus fiable et adoptez de bonnes pratiques en matière de sécurité pour prévenir les attaques de virus informatiques. Votre tranquillité d’esprit en vaut la peine.

Catégories
Assurance Attaque Cybercriminels Déchiffrement Etude hyères informatique Ragnar Locker Ransomware revil Rugby Ryuk Sauvegarde Sauvegarde informatique Sécurité

Le collectif de cybercriminels revendique une cyberattaque contre la Fédération française de rugby avant la Coupe du monde

Le chaos informatique frappe la Fédération française de rugby à quelques mois de la Coupe du monde

La Fédération française de rugby est confrontée à un énorme défi alors qu’elle fait face à une cyberattaque impitoyable menée par un collectif de cybercriminels. Cette attaque survient à un moment critique, à moins de trois mois du coup d’envoi de la Coupe du monde de rugby prévue en septembre prochain. Les conséquences de cette intrusion sont désastreuses et risquent de perturber gravement les préparatifs de l’événement sportif le plus attendu de l’année.

La Fédération française de rugby sous le choc de la cyberattaque

Les pirates informatiques n’ont pas hésité à revendiquer cette attaque, mettant ainsi en lumière les failles de sécurité qui existent au sein de la Fédération française de rugby. Les détails exacts de l’attaque restent encore flous, mais il est clair que les criminels ont réussi à accéder à des informations sensibles et à perturber les systèmes informatiques de l’organisation. Cette intrusion a semé le chaos au sein de la fédération et a pris de court les responsables qui n’avaient pas prévu une telle attaque.

La menace qui plane sur la Coupe du monde de rugby

À quelques mois seulement de la Coupe du monde de rugby, cette cyberattaque soulève de nombreuses questions quant à la sécurité de l’événement. Les organisateurs et les autorités doivent désormais prendre des mesures urgentes pour remédier à cette situation alarmante et protéger les données sensibles de la fédération. Les conséquences de cette attaque pourraient être désastreuses si les mesures appropriées ne sont pas prises rapidement.

L’urgence d’une réponse appropriée et efficace

Face à cette situation critique, la Fédération française de rugby ne peut se permettre de rester les bras croisés. Une réponse immédiate et adéquate est nécessaire pour contrer les pirates informatiques et prévenir toute autre intrusion. Il est essentiel que les responsables de la sécurité informatique travaillent en étroite collaboration avec les autorités compétentes pour identifier les auteurs de cette attaque et les traduire en justice.

L’importance de la sécurité dans le sport

Cette cyberattaque contre la Fédération française de rugby souligne également l’importance croissante de la sécurité dans le monde du sport. Les organisations sportives, qu’il s’agisse de fédérations, de clubs ou d’événements, doivent prendre des mesures de sécurité renforcées pour se protéger contre les attaques informatiques. La confidentialité des données des athlètes et des fans, ainsi que le bon déroulement des compétitions, dépendent de la sécurité numérique.

La cyberattaque revendiquée par un collectif de cybercriminels contre la Fédération française de rugby tombe à un moment critique, à quelques mois seulement du début de la Coupe du monde de rugby. Les conséquences de cette attaque pourraient perturber sérieusement les préparatifs de cet événement majeur. Il est impératif que la

fédération et les autorités prennent des mesures rapides et efficaces pour contrer cette menace et protéger l’intégrité de la compétition. La sécurité informatique dans le sport devient une priorité absolue pour éviter de telles situations à l’avenir.

Catégories
Assurance Attaque Etude informatique Ransomware Sauvegarde Sauvegarde informatique Service informatique Technologie Ville de Hyères

Soyez Préparé pour Contrer les Ransomwares et Protéger vos Données Précieuses

Les Signes Précurseurs d’une Attaque de Ransomware

Les attaques de ransomware sont de plus en plus fréquentes de nos jours. Ces attaques malveillantes peuvent avoir un impact dévastateur sur les entreprises et les particuliers. Il est donc essentiel d’être bien préparé pour faire face à une éventuelle attaque. Voici quelques signes précurseurs d’une attaque de ransomware à surveiller :

  1. Ralentissement du système : Si votre ordinateur ou votre réseau devient subitement plus lent, cela peut être un signe d’une éventuelle infection par un ransomware. Les ransomwares peuvent consommer une quantité importante de ressources système, ce qui entraîne un ralentissement général.
  2. Messages d’erreur inattendus : Si vous commencez à recevoir des messages d’erreur inattendus, en particulier lors de l’ouverture de fichiers ou de l’accès à des applications, cela peut être le signe d’une attaque imminente.
  3. Fichiers chiffrés : Si vous constatez que certains de vos fichiers ont été chiffrés et que vous ne pouvez plus y accéder, il y a de fortes chances qu’une attaque de ransomware soit en cours.
  4. Demande de rançon : Lorsque vous êtes victime d’une attaque de ransomware, les pirates informatiques exigent généralement une rançon pour déchiffrer vos fichiers. Si vous recevez une demande de rançon, il est crucial de ne pas céder au chantage et de signaler immédiatement l’attaque aux autorités compétentes.

Comment se Préparer à une Attaque de Ransomware ?

Il est essentiel de mettre en place des mesures préventives pour minimiser les risques d’une attaque de ransomware et pour être prêt à y faire face. Voici quelques bonnes pratiques à suivre :

  1. Effectuer des sauvegardes régulières : Assurez-vous de sauvegarder régulièrement vos fichiers importants sur un support externe ou dans le cloud. De cette façon, même en cas d’attaque de ransomware, vous pourrez récupérer vos données sans payer de rançon.
  2. Mettre à jour les logiciels et les systèmes : Les ransomwares exploitent souvent des vulnérabilités dans les logiciels et les systèmes obsolètes. Assurez-vous de maintenir vos logiciels et vos systèmes à jour pour réduire les risques d’attaque.
  3. Sensibiliser les utilisateurs : La sensibilisation des utilisateurs est essentielle pour prévenir les attaques de ransomware. Organisez des formations et des sessions d’information pour informer les utilisateurs des risques potentiels et des mesures à prendre pour se protéger.
  4. Utiliser une solution de sécurité complète : Installez un logiciel de sécurité fiable et mettez-le à jour régulièrement. Assurez-vous qu’il inclut une protection contre les ransomwares pour détecter et bloquer les attaques potentielles.

En conclusion, il est crucial de prendre les mesures nécessaires pour se préparer à une attaque de ransomware. La vigilance, les sauvegardes régulières, les mises à jour et la sensibilisation des utilisateurs sont des éléments clés pour renforcer la sécurité de vos systèmes. N’oubliez pas de signaler toute attaque de ransomware aux autorités compétentes afin de contribuer à la lutte contre ce fléau informatique.

Catégories
Assurance Attaque Cloud Cybercriminels Déchiffrement Etude Europe Hôpital hyères Professionnel Ransomware Sauvegarde Sauvegarde informatique Sécurité Service informatique

Conseils pour aider à limiter le risque de rançongiciel

Les rançongiciels sont un type de logiciel malveillant qui peut causer des dommages considérables aux entreprises et aux organisations en les bloquant l’accès à leurs données et en demandant une rançon pour les libérer. Cependant, il existe des moyens pour aider à limiter le risque de rançongiciels.

Conseils pour aider à limiter le risque de rançongiciel
  1. Sensibilisation à la sécurité

La sensibilisation à la sécurité est l’un des moyens les plus importants de prévenir les attaques de rançongiciels.


Les employés doivent être formés sur les techniques d’ingénierie sociale et comment repérer les e-mails de phishing et autres messages suspects.

Les employés doivent également être conscients de l’importance de ne pas ouvrir de fichiers joints provenant de sources inconnues ou de télécharger des logiciels non approuvés.

  1. Utilisation d’un logiciel de sécurité

Les entreprises doivent utiliser des logiciels de sécurité efficaces pour protéger leurs réseaux et leurs systèmes contre les attaques de rançongiciels.


Cela inclut des outils tels que des pare-feu, des logiciels antivirus et des logiciels de détection d’intrusion.

Ces outils doivent être mis à jour régulièrement pour assurer leur efficacité contre les nouvelles menaces.

  1. Sauvegarde des données

Les entreprises doivent sauvegarder régulièrement leurs données pour minimiser les dommages causés par les attaques de rançongiciels.
Les sauvegardes doivent être stockées sur des serveurs distants ou sur des disques durs externes protégés par mot de passe. Il est important de tester régulièrement les sauvegardes pour s’assurer qu’elles peuvent être restaurées en cas de besoin.

  1. Mise à jour des systèmes

Les systèmes informatiques doivent être régulièrement mis à jour pour inclure les dernières mises à jour de sécurité et correctifs de vulnérabilité.


Les rançongiciels exploitent souvent des failles de sécurité dans les systèmes non mis à jour pour pénétrer dans les réseaux et causer des dommages.

  1. Gestion des privilèges

La gestion des privilèges est importante pour empêcher les attaquants d’accéder à des informations sensibles ou à des fichiers critiques.


Les comptes utilisateur doivent être configurés avec les privilèges minimum nécessaires pour effectuer leurs tâches, afin de limiter les risques d’accès non autorisé aux données.

Pour aider à limiter le risque de rançongiciel, les entreprises doivent mettre en place une stratégie globale de sécurité informatique qui comprend la sensibilisation des employés, l’utilisation de logiciels de sécurité efficaces, la sauvegarde régulière des données, la mise à jour des systèmes et la gestion des privilèges.


En prenant ces mesures, les entreprises peuvent réduire considérablement le risque de rançongiciels et protéger leurs données et leur réputation.

Catégories
Assurance Attaque Cybercriminels Etude Europe informatique Ransomware

La cyber sécurité par les compagnies d’assurance

La numérisation croissante des opérations commerciales a permis aux entreprises d’assurance de simplifier les processus d’administration des polices, de gestion des sinistres et de paiement des prestations. Toutefois, cette numérisation accrue a également entraîné une augmentation des risques de cyberattaques et de violations de données pour les compagnies d’assurance.

La cyber sécurité par les compagnies d’assurance

Vulnérabilité des données sensibles

Les compagnies d’assurance gèrent une grande quantité de données sensibles telles que les informations personnelles des clients, les données de santé et les données financières. Les cybercriminels ciblent ces informations pour les utiliser dans des activités frauduleuses ou pour les revendre sur le marché noir. Les violations de données peuvent également entraîner des pertes financières importantes pour les entreprises d’assurance, notamment en raison des coûts liés à la notification des clients et des autorités, des amendes réglementaires et des pertes de réputation.

Risque de perturbation des opérations commerciales

Les cyberattaques peuvent également perturber les opérations commerciales des compagnies d’assurance en provoquant une interruption des services en ligne ou en rendant les données inaccessibles. Cela peut entraîner des perturbations importantes pour les clients et des pertes financières pour l’entreprise. Les attaques par ransomware, qui verrouillent les données de l’entreprise et exigent une rançon pour leur restitution, sont devenues particulièrement courantes ces dernières années.

Besoin de conformité réglementaire

Les compagnies d’assurance sont soumises à de strictes réglementations en matière de protection des données, notamment la loi sur la protection des données personnelles (RGPD) en Europe et la loi sur la confidentialité des renseignements personnels et électroniques (PIPEDA) au Canada. Les violations de ces réglementations peuvent entraîner des amendes importantes et des poursuites judiciaires, ainsi que des pertes de réputation.

Nécessité de la mise en place de mesures de sécurité

Les compagnies d’assurance doivent prendre des mesures pour protéger leurs données sensibles et leurs systèmes contre les cyberattaques. Cela peut inclure l’utilisation de technologies de pointe telles que la détection des intrusions, la protection contre les logiciels malveillants et la gestion des vulnérabilités. Les entreprises doivent également mettre en place des politiques et des procédures strictes pour gérer les risques de cybersécurité et former leur personnel pour identifier et signaler les menaces potentielles.

Problème de cyber sécurité et les compagnies d’assurance

La cybersécurité est un défi croissant pour les compagnies d’assurance, qui sont chargées de protéger les données sensibles de leurs clients tout en garantissant la continuité de leurs opérations commerciales. Les attaques par ransomware, les violations de données et les perturbations des opérations commerciales peuvent avoir des conséquences graves pour les entreprises d’assurance. Il est donc essentiel que les compagnies d’assurance prennent des mesures de sécurité adéquates pour protéger leurs systèmes et leurs données et garantir leur conformité réglementaire.

Catégories
Assurance Attaque Avaddon Cybercriminels Hôpital informatique Mairie Mutuelle Ransomware Sauvegarde Sauvegarde informatique Sécurité Service informatique Technologie Windows

Comment une cyberattaque pourrait paralyser notre pays

Les cyberattaques sont devenues une menace de plus en plus répandue pour les gouvernements, les entreprises et les individus. Une cyberattaque peut avoir des conséquences graves et potentiellement catastrophiques sur l’infrastructure d’un pays. Dans cet article, nous examinerons comment une cyberattaque pourrait paralyser le pays en explorant les différentes vulnérabilités et impacts possibles.

Comment une cyberattaque pourrait paralyser notre pays

La vulnérabilité des systèmes critiques

Les systèmes critiques, tels que les réseaux électriques, les systèmes de transport et les réseaux de communication, sont devenus de plus en plus dépendants de la technologie et de l’Internet.

Cela signifie que ces systèmes sont également de plus en plus vulnérables aux cyberattaques. Les cybercriminels peuvent exploiter les vulnérabilités des systèmes pour les paralyser ou les perturber gravement, ce qui peut entraîner des conséquences dramatiques pour la société.

Les conséquences sur les services essentiels

Une cyberattaque contre les systèmes critiques peut entraîner des conséquences dramatiques pour les services essentiels, tels que l’énergie, l’eau, le transport et la communication.

Les coupures d’électricité peuvent causer des pannes de système de chauffage, de climatisation et de sécurité, tandis que les coupures de réseau de communication peuvent paralyser les services d’urgence et les communications vitales.

Les conséquences économiques

Une cyberattaque peut également avoir des conséquences économiques importantes pour le pays.

Les attaques contre les entreprises peuvent entraîner des pertes financières importantes, des coûts de réparation élevés et une perte de confiance des investisseurs. Les secteurs clés de l’économie peuvent être gravement touchés, notamment l’industrie, les services financiers, le transport et le tourisme.

Les conséquences sur la sécurité nationale

Une cyberattaque peut également avoir des conséquences graves pour la sécurité nationale.

Les cyberattaques peuvent être utilisées pour voler des informations sensibles, tels que des données militaires, des secrets commerciaux, des données personnelles, ou même pour perturber les infrastructures stratégiques. Cela peut avoir un impact sur la sécurité nationale, la stabilité politique et les relations internationales.

Les mesures de prévention

Il est essentiel que les gouvernements et les entreprises prennent des mesures pour prévenir les cyberattaques. Les systèmes doivent être renforcés contre les vulnérabilités et les failles de sécurité. Des protocoles de sécurité doivent être mis en place pour protéger les informations sensibles et les infrastructures critiques.

Des programmes de formation et de sensibilisation doivent être mis en place pour aider les utilisateurs à comprendre les risques liés à la cybersécurité et à adopter des pratiques de sécurité efficaces.

La nécessité d’une coopération internationale

Enfin, la prévention des cyberattaques nécessite une coopération internationale.

Les gouvernements et les entreprises doivent travailler ensemble pour développer des normes de cybersécurité communes et partager des informations sur les menaces et les vulnérabilités. La coopération internationale est essentielle pour faire face à cette menace mondiale et pour prévenir les cyberattaques qui pourraient paralyser le pays

Catégories
Assurance Attaque Cloud Cybercriminels Etude informatique Professionnel Ransomware Sauvegarde Sauvegarde informatique Sécurité Service informatique

Les ransomwares : une menace de plus en plus présente pour les entreprises

41 % des paiements de rançon ont échoué

Le rapport révèle que 41 % de ceux qui ont payé une rançon aux cybercriminels n’ont pas réussi à récupérer toutes leurs données.

Une menace de plus en plus présente pour les entreprises

Les fuites de données persistent

De plus, près d’un tiers (29 %) des entreprises ayant payé une rançon avaient encore des fuites de données.

L’augmentation des attaques de ransomware

Le rapport montre que 19 % des entreprises attaquées ont été victimes de ransomware, comparativement à 16 % l’année précédente. Cette augmentation peut être liée à la pandémie qui a entraîné une augmentation des cyberattaques en général.

En conclusion, le Rapport Hiscox 2022 sur la gestion des cyber-risques et ransomware montre que payer une rançon ne garantit pas la récupération de toutes les données et que les fuites de données persistent. De plus, l’augmentation des attaques de ransomware est un véritable défi pour les entreprises et leur sécurité informatique. Il est donc important de mettre en place des mesures de prévention et de protection pour limiter les risques et les impacts des attaques de ransomware.

Le Rapport Hiscox 2022 sur la gestion des cyber-risques et ransomware a mis en lumière une tendance inquiétante : les entreprises qui ont payé une rançon pour récupérer leurs données se retrouvent souvent confrontées à de nouveaux pièges.

Les dangers de payer une rançon

Payer une rançon peut sembler être la solution la plus rapide et la plus simple pour récupérer ses données, mais cela peut également exposer l’entreprise à de nouveaux risques. Les criminels peuvent par exemple exiger un deuxième paiement pour débloquer les fichiers, ou utiliser les informations récupérées pour mener d’autres attaques.

Les statistiques inquiétantes du rapport

Le Rapport Hiscox 2022 a révélé que 43 % des entreprises qui ont payé une rançon ont été confrontées à des problèmes supplémentaires. Parmi ces entreprises, 36 % ont été victimes d’une nouvelle attaque, 29 % ont vu leurs données volées ou exposées et ont été confrontées à des problèmes de confidentialité.

Les autres options à envisager contre les ransomwares

Face à ces risques, il est important pour les entreprises de considérer d’autres options pour récupérer leurs données, comme la restauration à partir de sauvegardes ou l’utilisation d’outils de décryptage. Les entreprises doivent également mettre en place des plans de réponse à l’incident pour minimiser les dommages en cas d’attaque.

La prévention des ransomwares, toujours la meilleure solution

La meilleure solution reste cependant la prévention. Les entreprises doivent mettre en place des mesures de sécurité solides pour éviter les attaques de ransomware, comme la sensibilisation des employés, la mise à jour régulière des logiciels et la sauvegarde régulière des données.

En conclusion, le Rapport Hiscox 2022 souligne l’importance pour les entreprises de considérer les risques associés au paiement d’une rançon et de prendre des mesures pour minimiser ces risques. La prévention reste la meilleure solution pour protéger son entreprise contre les cyber-attaques et les ransomwares.

Catégories
Assurance Attaque Cybercriminels Hôpital informatique Professionnel Ransomware Sauvegarde Sauvegarde informatique Sécurité Service informatique

Deux hôpitaux de Lyon ont été victimes d’une attaque informatique

Des hôpitaux du groupe Ramsay

Deux hôpitaux de Lyon ont été victimes d’une attaque informatique

Des hôpitaux appartenant au groupe Ramsay, tels que l’hôpital Jean-Mermoz à Lyon et l’hôpital de l’Est lyonnais à Saint-Priest, ont subi une tentative de cyberattaque sur leurs serveurs informatiques la semaine dernière.

Victime d’une cyberattaque

Le groupe Ramsay Santé a été victime d’une cyberattaque la semaine dernière, visant notamment l’hôpital privé Jean-Mermoz à Lyon et l’hôpital privé de l’Est Lyonnais à Saint-Priest.

Aucun vol de données ni propagation

Le groupe a déclaré avoir immédiatement activé sa procédure de sécurité et qu’il n’y avait eu aucun vol de données ni aucune propagation de l’incident à leurs patients. Les enquêtes continuent en collaboration avec les services de l’État.

L’hôpital Jean-Mermoz

Des mesures de précaution ont été prises suite à cette tentative d’intrusion informatique, causant des ralentissements dans la prise en charge des patients, notamment à l’hôpital Jean-Mermoz.

Les urgences ont été fermées jusqu’à mardi et les hospitalisations en chirurgie ont été reportées.

Ramsay Santé en France

Il convient de noter qu’en août 2019, les 120 établissements de Ramsay Santé en France ont également subi une cyberattaque, entraînant des conséquences durables pendant plusieurs semaines.

Intrusion sur ses serveurs informatiques

Ramsay Santé a déclaré être la cible d’une tentative d’intrusion sur certains de ses serveurs informatiques le mercredi 25 janvier 2023.

Hôpital privé de l’Est lyonnais à Saint-Priest

Quatre établissements de santé en France ont été touchés, y compris l’hôpital privé Jean-Mermoz à Lyon, l’hôpital privé de l’Est lyonnais à Saint-Priest et la clinique Convert de Bourg-en-Bresse.

Comme mesure de sécurité, le groupe a fermé les accès extérieurs à ses systèmes après avoir détecté des anomalies. Les investigations sont en cours en collaboration avec les services de l’Etat pour permettre à nouveau l’accès au réseau depuis l’extérieur.

Le groupe est passé en mode dégradé, causant un ralentissement des prises en charge. Ramsay Santé a informé ses partenaires et les autorités sanitaires et a mobilisé des experts techniques et d’investigation indépendants.

Ni vol de données ni propagation

L’enquête a révélé qu’il n’y avait ni vol de données ni propagation de l’incident à leurs patients.

Ramsay Santé emploie 36 000 personnes et travaille avec environ 8 600 libéraux dans 5 pays: la France, la Suède, la Norvège, le Danemark et l’Italie.

Le groupe soigne 7 millions de patients par an dans ses 350 établissements.