Catégories
Assurance Attaque Cybercriminels Hôpital informatique Professionnel Ransomware Sauvegarde Sauvegarde informatique Sécurité Service informatique

Deux hôpitaux de Lyon ont été victimes d’une attaque informatique

Des hôpitaux du groupe Ramsay

Deux hôpitaux de Lyon ont été victimes d’une attaque informatique

Des hôpitaux appartenant au groupe Ramsay, tels que l’hôpital Jean-Mermoz à Lyon et l’hôpital de l’Est lyonnais à Saint-Priest, ont subi une tentative de cyberattaque sur leurs serveurs informatiques la semaine dernière.

Victime d’une cyberattaque

Le groupe Ramsay Santé a été victime d’une cyberattaque la semaine dernière, visant notamment l’hôpital privé Jean-Mermoz à Lyon et l’hôpital privé de l’Est Lyonnais à Saint-Priest.

Aucun vol de données ni propagation

Le groupe a déclaré avoir immédiatement activé sa procédure de sécurité et qu’il n’y avait eu aucun vol de données ni aucune propagation de l’incident à leurs patients. Les enquêtes continuent en collaboration avec les services de l’État.

L’hôpital Jean-Mermoz

Des mesures de précaution ont été prises suite à cette tentative d’intrusion informatique, causant des ralentissements dans la prise en charge des patients, notamment à l’hôpital Jean-Mermoz.

Les urgences ont été fermées jusqu’à mardi et les hospitalisations en chirurgie ont été reportées.

Ramsay Santé en France

Il convient de noter qu’en août 2019, les 120 établissements de Ramsay Santé en France ont également subi une cyberattaque, entraînant des conséquences durables pendant plusieurs semaines.

Intrusion sur ses serveurs informatiques

Ramsay Santé a déclaré être la cible d’une tentative d’intrusion sur certains de ses serveurs informatiques le mercredi 25 janvier 2023.

Hôpital privé de l’Est lyonnais à Saint-Priest

Quatre établissements de santé en France ont été touchés, y compris l’hôpital privé Jean-Mermoz à Lyon, l’hôpital privé de l’Est lyonnais à Saint-Priest et la clinique Convert de Bourg-en-Bresse.

Comme mesure de sécurité, le groupe a fermé les accès extérieurs à ses systèmes après avoir détecté des anomalies. Les investigations sont en cours en collaboration avec les services de l’Etat pour permettre à nouveau l’accès au réseau depuis l’extérieur.

Le groupe est passé en mode dégradé, causant un ralentissement des prises en charge. Ramsay Santé a informé ses partenaires et les autorités sanitaires et a mobilisé des experts techniques et d’investigation indépendants.

Ni vol de données ni propagation

L’enquête a révélé qu’il n’y avait ni vol de données ni propagation de l’incident à leurs patients.

Ramsay Santé emploie 36 000 personnes et travaille avec environ 8 600 libéraux dans 5 pays: la France, la Suède, la Norvège, le Danemark et l’Italie.

Le groupe soigne 7 millions de patients par an dans ses 350 établissements.

Catégories
Cybercriminels Europe informatique Professionnel Sécurité Transport

Les pirates d’Unsafe sont de retour et ont de nouveau piraté le loueur UCAR

Le groupe COSMOBILIS qui a intégré Ucar à son portefeuille d’entreprises, le regrette déjà ?

Les pirates d’Unsafe sont de retour et ont de nouveau piraté le loueur UCAR

L’entreprise UCAR France, spécialisée dans la location de véhicules, a-t-elle été piratée à plusieurs reprises ? Le groupe de pirates informatiques Unsafe a récemment diffusé des milliers d’identifiants de connexion qui appartiendraient à des clients de cette entreprise.

Selon le service de veille de ZATAZ, les pirates connus sous le nom d’Unsafe sont en réalité des collecteurs d’informations de cyberattaques qu’ils n’ont pas eux-mêmes organisées. Ils mettent ces informations en vente sur leur blog caché dans le darkweb, et il est possible qu’ils négocient également avec d’autres groupes pirates qu’ils prétendent être des partenaires.

Cependant, il semble impossible selon ZATAZ qu’ils soient impliqués avec les groupes REVil/Sodinokibi. Malgré tout, il ne faut pas s’étonner de quoi que ce soit de la part des pirates.