Catégories
Intelligence Artificielle Professionnel

Baltimore : un directeur d’école victime d’une arnaque à l’IA

Un directeur d’école de Baltimore ciblé par une audio falsifiée générée par IA

Dans une affaire rocambolesque, un directeur d’école de Baltimore a été la cible d’une arnaque sophistiquée impliquant une audio falsifiée générée par intelligence artificielle. Les malfaiteurs ont réussi à tromper le directeur en imitant la voix de son supérieur hiérarchique, lui demandant de transférer des fonds. Heureusement, le directeur a rapidement réalisé qu’il s’agissait d’une supercherie et n’a pas donné suite à la demande.

Cet incident souligne les dangers potentiels de l’IA, qui peut être utilisée à des fins malveillantes. Les cybercriminels exploitent de plus en plus les avancées technologiques pour perpétrer des arnaques sophistiquées. Dans ce cas précis, ils ont réussi à reproduire fidèlement la voix du supérieur du directeur, rendant la supercherie d’autant plus crédible.

Bien que le directeur ait eu la présence d’esprit de ne pas tomber dans le piège, cet événement met en lumière la nécessité de sensibiliser davantage le public aux risques liés à l’IA. Les institutions doivent également renforcer leurs mesures de sécurité pour se prémunir contre ce type d’attaque.

Cet incident soulève également des questions éthiques sur l’utilisation de l’IA. Jusqu’où les technologies d’IA peuvent-elles aller pour imiter les humains ? Comment s’assurer que ces avancées ne soient pas détournées à des fins malveillantes ? Les experts en IA et les décideurs politiques doivent travailler ensemble pour encadrer l’utilisation de ces technologies et protéger les citoyens contre les abus potentiels.

Catégories
Altice Professionnel Service informatique Technologie

Walter Butler Appuie le Plan de Sauvetage d’Atos : Un Renouveau en Vue pour le Géant en Difficulté

Le financier Walter Butler apporte son soutien au consortium dirigé par Onepoint dans sa tentative de reprise du géant français des services numériques, Atos. Cette décision marque un tournant majeur dans les efforts visant à redresser la situation financière précaire de l’entreprise. David Layani, à la tête de Onepoint et principal actionnaire d’Atos, voit ainsi son projet de sauvetage renforcé par l’arrivée d’un allié de poids.

Un Soutien Stratégique dans un Moment Crucial

Walter Butler rejoint le consortium à un moment critique pour Atos, qui s’apprête à présenter son plan de refinancement à ses créanciers. Avec une dette s’élevant à près de 4,6 milliards d’euros, dont une grande partie devant être remboursée ou refinancée d’ici fin 2025, les enjeux sont considérables pour l’avenir de l’entreprise. Le soutien financier et stratégique de Butler apporte une lueur d’espoir dans ce contexte difficile.

Un Plan Ambitieux pour Redresser Atos

Le plan de sauvetage élaboré par Onepoint, et désormais appuyé par Walter Butler, vise à maintenir l’intégralité des actifs d’Atos tout en redonnant à l’entreprise une trajectoire de croissance durable. Au cœur de cette stratégie se trouve la restructuration de la dette, une étape cruciale pour assurer la stabilité financière à long terme de l’entreprise.

Une Approche Éprouvée

Butler Industries, la société d’investissement dirigée par Walter Butler, apporte une expertise reconnue en matière de restructuration d’entreprises. Avec plus de 8 milliards d’euros d’actifs sous gestion, l’entreprise a déjà mené à bien plusieurs opérations similaires dans divers secteurs, allant de la défense à l’agroalimentaire. Cette expérience fait de Walter Butler un partenaire précieux dans le processus de redressement d’Atos.

Source

Catégories
Armée Cybercriminels Etude

Cyber-Test des Gendarmes Français : Une Réalité Inquiétante à l’Approche des JO de Paris

Dans la course effrénée vers les Jeux olympiques de Paris, la sécurité, notamment dans le domaine cybernétique, reste une préoccupation majeure. Les récents résultats d’un test de cyber-sécurité mené auprès des gendarmes français soulèvent des questions inquiétantes quant à leur préparation face aux menaces en ligne, à seulement 130 jours de l’événement tant attendu.

Test XXL de Cyber-Sécurité pour les Gendarmes d’Île-de-France

Dans une initiative sans précédent, la région Île-de-France a soumis près de 9 000 gendarmes et gendarmes adjoints à un test de cyber-sécurité intensif. Ce test, orchestré par les autorités, visait à évaluer le niveau de vigilance et de préparation des forces de l’ordre face aux attaques informatiques. L’enjeu ? S’assurer que les gendarmes sont prêts à faire face aux cyber-menaces qui pourraient compromettre la sécurité des Jeux olympiques.

Un Piège Ingénieux

Le test a pris la forme d’un e-mail apparemment authentique, promettant des places exclusives pour les épreuves des Jeux olympiques de 2024. Avec un objet accrocheur et une apparence convaincante, l’e-mail a réussi à attirer l’attention de 5 000 destinataires, soit plus de la moitié des gendarmes ciblés. Parmi eux, près de 10% ont cliqué sur le lien frauduleux contenu dans le message, tombant ainsi dans le piège tendu par les initiateurs du test.

Signes Révélateurs de Fraude

Pourtant, même pour les gendarmes les moins attentifs, plusieurs indices auraient dû éveiller les soupçons. L’adresse de l’expéditeur, légèrement altérée, ainsi que le nom du prétendu expéditeur, Xavier Ducept, auraient dû susciter la méfiance. Malgré ces signes, un nombre significatif de gendarmes ont été trompés par la ruse, soulignant ainsi l’importance cruciale d’une formation continue en matière de cyber-sécurité. Dépannage informatique Ville de La Garde

Leçons à Tirer

Cet exercice, bien que révélateur des lacunes en matière de vigilance cybernétique, offre également une précieuse leçon. À l’approche des Jeux olympiques de Paris, il est impératif que les forces de l’ordre renforcent leurs compétences en matière de cyber-sécurité. Seuls des efforts concertés et une sensibilisation accrue permettront de garantir le succès et la sûreté de cet événement historique.

Catégories
Association Assurance Attaque Cybercriminels informatique Professionnel Sécurité Service informatique Technologie

France Travail, ex-Pôle Emploi : Une Série Noire de Fuites de Données Révèle des Failles de Cybersécurité

Une fois de plus, France Travail, anciennement connu sous le nom de Pôle Emploi, se trouve au cœur d’une affaire de piratage massif de données. Cette troisième fuite de données soulève des questions sérieuses sur la sécurité de cette plateforme pourtant cruciale, détenant une mine d’informations sur ses utilisateurs. Quels sont les risques et les enjeux révélés par cette cyberattaque massive ?

Les Détails de l’Attaque et les Risques Encourus

Les données personnelles de près de 46 millions d’utilisateurs inscrits à France Travail et Cap Emploi au cours des 20 dernières années sont potentiellement compromises suite à cette attaque. Les informations sensibles telles que les noms, prénoms, numéros de sécurité sociale, dates de naissance, identifiants France Travail, adresses mail et postales, ainsi que les numéros de téléphone ont été exposées. Cette fuite pourrait entraîner des cas d’usurpation d’identité, constituant ainsi une menace sérieuse pour la sécurité des citoyens concernés.

L’Enquête en Cours et les Mesures Prises

Face à cette situation préoccupante, une enquête préliminaire a été ouverte par le Parquet de Paris, confiée à la Brigade de Lutte Contre la Cybercriminalité de la Direction de la Police Judiciaire de Paris. Toutes les personnes affectées par cette cyberattaque sont encouragées à déposer plainte, et des mesures de précaution sont recommandées, telles que le changement de mot de passe sur France Travail ainsi que sur d’autres plateformes où le même mot de passe est utilisé.

Les Catégories de Personnes Touchées

Trois catégories de demandeurs d’emploi sont concernées par cette fuite de données. Tout d’abord, les utilisateurs actuellement inscrits sur France Travail sont potentiellement affectés. Ensuite, toutes les personnes ayant été inscrites au cours des 20 dernières années sur la plateforme de France Travail (anciennement Pôle Emploi) sont également concernées. Enfin, même les demandeurs d’emploi non inscrits sur France Travail mais disposant d’un espace sur Fracetravail.fr pourraient être impactés.

La Réponse de France Travail et les Mesures d’Assistance

France Travail s’engage à contacter individuellement toutes les personnes affectées par cette cyberattaque. Des mesures d’assistance sont mises en place, comprenant un formulaire simplifié pour porter plainte en ligne et un numéro de téléphone dédié pour répondre aux questions des victimes. Il est crucial pour les utilisateurs de rester vigilants et de signaler toute activité suspecte.

Cette nouvelle fuite de données met en lumière les lacunes en matière de cybersécurité au sein de France Travail, soulevant des préoccupations quant à la protection des informations personnelles des utilisateurs. Alors que l’enquête suit son cours, il est impératif que des mesures robustes soient mises en place pour renforcer la sécurité des plateformes en ligne et protéger la vie privée des citoyens.

Catégories
Association Attaque Cybercriminels Sécurité

Cyberattaque au Sidaction : Risque de Divulgation des Données Personnelles des Donateurs

Le 28 février 2024, l’association emblématique de lutte contre le Sida, le Sidaction, a été secouée par une cyberattaque visant le système d’hébergement d’un de ses prestataires. Cette intrusion informatique expose désormais un risque potentiel de divulgation des données personnelles de certains donateurs, mettant ainsi en péril la confidentialité des informations sensibles.

L’Attaque Informatique : Une Menace pour la Sécurité des Donateurs

Cette cyberattaque a ciblé les données sensibles des donateurs du Sidaction, incluant des informations telles que les noms, prénoms, adresses postales, adresses électroniques, numéros de téléphone et montants des dons. De manière plus alarmante, pour environ 3% des données affectées, des informations bancaires cruciales telles que les IBAN et BIC sont également susceptibles d’avoir été compromises.

Réactions et Mesures Prises par le Sidaction

Face à cette violation de sécurité, le Sidaction a rapidement pris des mesures pour atténuer les dommages potentiels. L’association a informé individuellement toutes les personnes directement concernées par cette brèche de sécurité, tout en alertant la CNIL, le gardien de la protection des données en France.

Dans une déclaration publique, le Sidaction a tenu à rassurer ses donateurs, soulignant que moins de 20% des personnes ayant effectué un don depuis janvier 2023 sont susceptibles d’être affectées. De plus, l’association a renforcé ses recommandations de vigilance envers toute tentative de fraude éventuelle, tout en garantissant la sécurité des dons en ligne grâce au renforcement des mesures de sécurité par ses prestataires.

Contexte des Attaques Informatiques dans le Secteur de la Santé

Cette cyberattaque contre le Sidaction s’inscrit dans une série d’attaques informatiques récentes qui ont ciblé le secteur de la santé en France. Des événements similaires ont affecté des millions de Français, notamment avec un vol massif de données lors d’une cyberattaque au tiers payant, ainsi que la compromission de données sensibles de près de 300 000 patients lors d’une attaque contre l’hôpital d’Armentières dans le Nord de la France.

Conclusion : La Nécessité de Renforcer la Sécurité des Données Sensibles

Cette nouvelle attaque contre le Sidaction met en lumière l’urgence de renforcer la sécurité des données sensibles, en particulier dans le secteur de la santé et des associations caritatives. Alors que le Sidaction s’efforce de poursuivre sa mission vitale de lutte contre le Sida, cette intrusion souligne l’importance cruciale de protéger la confidentialité des donateurs et des personnes affectées par cette maladie dévastatrice.

Catégories
Cybercriminels informatique La Garde Professionnel Sécurité Service informatique

LDLC Enquête sur un Possible Piratage de Données Affectant 1,5 Million de Clients

Des Révélations Troublantes

LDLC, le spécialiste de l’équipement informatique, est confronté à une situation alarmante. Une annonce sur le darknet a révélé la mise en vente d’un jeu de données prétendument issu du site de LDLC, touchant potentiellement jusqu’à 1,5 million de clients. Cette découverte a déclenché une série d’investigations internes visant à éclaircir les circonstances de cette possible violation des systèmes de la société.

Les Détails du Piratage

D’après les informations disponibles, le jeu de données compromis aurait été subtilisé depuis le site web de LDLC. Ce jeu de données comprendrait des informations sensibles telles que des adresses e-mails, des numéros de téléphone, des noms, et des adresses postales. Cependant, LDLC affirme que les données financières ou sensibles des clients de ses boutiques physiques ne sont pas concernées.

Réactions et Mesures de Sécurité

Suite à cette révélation, LDLC a réagi rapidement en lançant une enquête interne approfondie. Dans un communiqué transmis à la presse, l’entreprise a affirmé que des mesures de protection supplémentaires ont été mises en place pour renforcer la sécurité des données et minimiser les éventuelles conséquences pour les clients affectés. De plus, LDLC recommande à ses clients d’être vigilants face à d’éventuelles tentatives de phishing ou de demandes d’informations personnelles.

L’Importance des Enquêtes en Cours

Les investigations sont toujours en cours pour déterminer l’ampleur exacte de cette violation et ses origines potentielles. LDLC est en contact avec les autorités gouvernementales et les régulateurs compétents, notamment en ce qui concerne le respect du RGPD (Règlement général sur la protection des données). Cependant, aucune confirmation définitive n’a encore été donnée quant à la véracité de la fuite de données.

Perspectives Futures

LDLC, l’un des premiers acteurs de la vente en ligne dans le domaine de l’informatique et du high-tech, doit désormais faire face à cette menace sérieuse pour la confidentialité de ses clients. La confirmation ou l’infirmation de cette fuite de données aura un impact significatif sur la confiance des consommateurs et sur les mesures de sécurité informatique de l’entreprise.

Catégories
Assurance Cybercriminels Hôpital informatique Mutuelle Sécurité

Cyberattaque : Enquête du Parquet de Paris suite au Piratage Massif des Numéros de Sécurité Sociale

Le Parquet de Paris s’empare de l’affaire après le vol présumé de données touchant potentiellement 33 millions de citoyens français. Cette enquête fait suite aux plaintes déposées par deux prestataires de services, Viamedis et Almerys, et pourrait représenter l’une des plus importantes fuites de données jamais enregistrées en France.

Les Détails de l’Affaire

Les investigations ont débuté à la suite des plaintes émises par Viamedis et Almerys, acteurs majeurs dans le domaine du tiers payant pour les assurances complémentaires santé. Plus de 33 millions de Français sont potentiellement touchés par cette cyberattaque, ce qui représente près de la moitié de la population nationale, selon les informations de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil).

Le Contenu des Données Volées

Les données compromises incluent des informations telles que l’état civil, la date de naissance, le numéro de sécurité sociale et le nom de l’assureur santé des individus concernés, ainsi que les détails des garanties contractuelles. Cependant, des éléments cruciaux tels que les données bancaires ou médicales ne semblent pas avoir été inclus dans le vol initial.

L’Enquête et les Prochaines Étapes

L’enquête, menée par la Brigade de lutte contre la cybercriminalité de la police judiciaire, vise à déterminer les circonstances de l’attaque et les responsabilités éventuelles. Les infractions présumées incluent l’atteinte à un système automatisé de données, la collecte frauduleuse de données personnelles et le recel de délit.

Les Risques Associés

Bien que les données volées ne présentent pas directement de valeur monétaire sur le marché noir, elles pourraient être utilisées pour des attaques de phishing. L’exploitation de ces informations pourrait permettre aux cybercriminels de renforcer leur crédibilité lors de tentatives de fraude en ligne.

La Réponse des Autorités

Almerys a confirmé que l’attaque n’a pas affecté son système d’information central, mais a précisé que les attaquants ont réussi à accéder à des informations via des adresses IP spécifiques. Les autorités encouragent les victimes potentielles à signaler tout incident via le site officiel www.cybermalveillance.gouv.fr.

Catégories
Etude informatique Intelligence Artificielle Service informatique

Rabbit R1 : La Révolution des Assistants IA Dévoilée au CES 2024

Au Consumer Electronics Show (CES) 2024, le Rabbit R1 émerge comme une innovation majeure, transcendant les limites du simple smartphone. Ce dispositif, propulsé par l’intelligence artificielle (IA), introduit le Large Action Model (LAM), une avancée révolutionnaire développée par Rabbit pour redéfinir l’expérience des assistants virtuels.

R1 de Rabbit : L’Évolution Conversationnelle de l’Interaction Homme-Machine

Se positionnant en concurrent direct d’Alexa et Siri, le R1 va au-delà des attentes en gérant de manière fluide toutes les tâches d’un assistant virtuel. L’interface unique favorise une expérience conversationnelle, libérant les utilisateurs des contraintes de l’écran. Mais qu’est-ce que le Large Action Model, et comment transforme-t-il cette interaction ?

Le Modèle Large Action (LAM) : Une Avancée Majeure dans l’IA des Assistants Virtuels

Développé par Rabbit, le LAM se révèle être le pivot du R1. En éliminant la complexité des API, Rabbit a enseigné à ce modèle à agir de manière humaine lors de l’interaction avec des applications, offrant une fiabilité et une rapidité inégalées. Cette innovation ouvre de nouvelles perspectives pour les assistants IA et les systèmes d’exploitation.

Fonctionnement du R1 : Une Interface Conversationnelle Inédite

Le LAM, formé par des humains, maîtrise diverses applications, des icônes aux recherches. Jesse Lyu, PDG de Rabbit, souligne l’applicabilité universelle de ces connaissances. Le mode d’entraînement permet aux utilisateurs d’enseigner au modèle, consolidant ainsi son adaptabilité.

L’IA au cœur du R1 : Redéfinir l’Interaction Homme-Machine

L’engouement autour du R1 est palpable, qualifiant même l’appareil de « moment iPhone pour l’ère de l’IA ». Il s’agit d’une réelle avancée dans la manière dont les humains interagissent avec la technologie, déclenchant des attentes élevées.

Spécifications du Rabbit R1 : Concentré de Technologie à 199 $

Compact, vibrant, de couleur orange, le R1 offre un écran tactile de 2,88 pouces, une caméra rotative et un bouton facilitant les interactions. Conçu avec Teenage Engineering, il intègre un processeur MediaTek puissant, 4 Go de mémoire et 128 Go de stockage. À 199 $, le R1 promet une révolution dans le domaine des assistants IA personnels.

Vue sur Presse83.fr

Catégories
Attaque Cybercriminels Hôpital informatique Ransomware Sécurité

Cyberattaque à la Polyclinique du Cotentin : 3 300 Personnes Victimes de la Violation de Leurs Données

Dans une récente tourmente numérique, la Polyclinique du Cotentin, à Equeurdreville-Hainneville près de Cherbourg, se retrouve en proie à une cyberattaque, exposant les données de 3 300 personnes à un risque de violation. Une plongée dans les détails de cette intrusion numérique inquiétante.

Les Faits : Une Polyclinique Prise en Otage

Les tenants de l’attaque et la réponse de la direction

Le 16 novembre 2023, la Polyclinique du Cotentin est ciblée par une cyberattaque revendiquée par le groupe criminel « Lockbit ». Les données ont été cryptées, avec la menace de publication par les assaillants. La directrice, Béatrice Le Goupil, assure que les données bancaires sont indemnes, mais la sécurité des informations personnelles des patients et du personnel est compromise.

Les Implications : Violation des Données Sensibles

Les détails sur les informations compromises

Malgré les efforts déployés pour contenir l’incident, la Polyclinique confirme une possible « violation » des données personnelles. Les informations sensibles telles que l’identité, les numéros de sécurité sociale et de téléphone, ainsi que la raison du séjour à la polyclinique, sont potentiellement exposées. Le personnel, avec environ 400 membres, voit également des données de ressources humaines en péril.
Sauvegarde informatique Toulon Hyères

Réponse et Transparence : Une Communication Maîtrisée

La réaction de la direction face à la situation

Béatrice Le Goupil se veut rassurante malgré la gravité de la situation. Elle souligne l’absence de piratage des données bancaires et explique que les patients ne sont pas tous touchés de la même manière. Une liste exhaustive est établie pour une communication transparente avec les personnes concernées.

Les Enjeux de la Sécurité des Données : Une Menace Persistante

Les défis actuels dans la protection des informations sensibles

Cette attaque souligne les défis croissants auxquels sont confrontés les établissements de santé en matière de cybersécurité. La question de la vulnérabilité des systèmes d’information devient cruciale dans un contexte où les données médicales et personnelles sont de plus en plus ciblées.

L’Appel à la Vigilance Numérique

Les leçons à tirer de cet incident

La cyberattaque à la Polyclinique du Cotentin est un rappel poignant de la nécessité d’une vigilance accrue en matière de sécurité numérique. Les institutions de santé doivent redoubler d’efforts pour protéger les données sensibles des patients et du personnel dans un paysage numérique de plus en plus complexe et menaçant.

Catégories
Attaque Cybercriminels Europe Sécurité Service informatique

Attaque Cybernétique en Suède : Un Chaos Numérique aux Origines Russes

Une vaste cyberattaque secoue la Suède, plongeant le pays dans un état de perturbation sans précédent. Plus de 60 000 employés touchés, 120 administrations paralysées, le rétablissement annoncé en semaines. L’entreprise Tietoevry, sous-traitant informatique, est la cible, avec des soupçons de liens russes.

La Tempête Numérique : Suède sous Attaque

Les détails de la cyberattaque qui paralyse la Suède

Une attaque majeure cible Tietoevry, affectant 60 000 employés et 120 administrations. Cinémas, magasins, services en ligne hors service. La piste russe pointée du doigt. Le rétablissement s’annonce long, laissant la Suède dans l’incertitude.

Tietoevry en Ligne de Mire : Un Acteur Central

Les implications de l’attaque sur l’entreprise Tietoevry

Tietoevry, géant suédo-finlandais des services informatiques, subit une attaque sur l’un de ses centres de données. Les conséquences se répandent à travers les services publics et privés. Les experts pointent du doigt le groupe de hackers Akira, soupçonné d’avoir des liens avec la Russie.

Les Conséquences Locales : Des Municipalités aux Commerces

L’impact de la cyberattaque sur les institutions locales

Les conséquences touchent les municipalités et les commerces locaux. Les fonctionnaires ne peuvent gérer leurs congés, heures supplémentaires ou arrêts maladie. Boutiques fermées, services publics paralysés. Une atteinte à la vie quotidienne des Suédois.

Protection informatique entreprise Hyères et Toulon

La Cybersécurité en Question : Une Sonnette d’Alarme

Les réflexions sur la cybersécurité en Suède

Les autorités suédoises considèrent l’attaque comme une alerte sérieuse. La numérisation rapide du pays souligne la nécessité d’investir davantage dans la cybersécurité. Le gouvernement réagit en faisant de la cybersécurité une priorité nationale.

Le Motif Russe : Derrière le Voile de l’Attaque

Les motivations derrière la cyberattaque et les implications géopolitiques

Les experts pointent vers le groupe Akira, lié à la Russie, suggérant un motif financier avec l’utilisation probable d’un rançongiciel. Une menace qui rappelle des incidents similaires en France. La Suède se retrouve au cœur d’une guerre numérique aux ramifications géopolitiques.