Catégories
Aérien Armée Attaque Banque Cybercriminels Déchiffrement Etude Europe Hôpital hyères informatique Mac MacOS Mairie Mobile Orange presse prix Ransomware Sauvegarde Sauvegarde informatique Sécurité Service informatique Technologie Transport Uncategorized vidéo Ville de Hyères Windows

Le groupe d’ingénierie français Akka est affecté par une attaque au ransomware

Akka Technologies, un groupe d’ingénierie et de conseil français, a été frappé par une attaque de ransomware qui affectent une bonne partie de l’entreprise et les 21 000 employés.

Le groupe d’ingénierie français Akka est affecté par une attaque au ransomware

Akka est l’un des plus grands conseils technologiques et technologiques européens. Il vient d’être acheté par le groupe suisse Adecco, qui l’a retiré début mai à la Bourse. Adecco fusionnera l’entreprise avec sa filiale MODIS, qui se spécialise également dans l’ingénierie, pour créer un nouveau géant de service en technologie capable de rivaliser avec des acteurs plus importants dans le secteur tels que Cap Gemini.

Ingénierie, pour créer un nouveau géant de service dans une technique capable de concurrencer les plus grands acteurs du secteur en tant que Cap Gemini.

Il s’agit d’une attaque de ransomware où le pirate trouve les données sur sa victime et revendique une rançon pour donner les clés pour déchiffrer. Akka Technologies ne veut pas donner de détails sur l’étendue de l’attaque pour ne pas informer l’attaquant.

Catégories
Attaque Banque Cybercriminels Déchiffrement Etude informatique Ransomware Sauvegarde Sauvegarde informatique Sécurité Service informatique Uncategorized

Assurance Cyber pour Grandes Entreprises

L’assurance cybersécurité est un élément essentiel d’une stratégie de gestion des risques saine qui vise à atténuer correctement les pertes (financières).

Assurance Cyber pour Grandes Entreprises

Tokio Marine HCC, propose une assurance cybersécurité qui offre une protection complète et innovante, y compris la prévention de l’incident, la réponse aux crises et à l’expertise après l’attaque.

Les PDF ci-dessous montre la types d’attaques standard pour chaque cyber-période. Étant donné que la nature d’une attaque cyber peut avoir une profonde influence sur une entreprise, intervenez rapidement!

Dans son dernier rapport annuel sur les cyberattaques, Tokio Marine HCC International (TMHCCI) a établi le classement des 10 plus grands hacks en 2021. La compagnie d’assurance estime que les dommages s’élèvent à 600 millions de dollars.

Catégories
Association Attaque COVID-19 Cybercriminels Etude informatique presse prix Ransomware Sécurité Service informatique Technologie Uncategorized

Une université ferme définitivement ses portes après un ransomware

Lincoln College, une université américaine située dans l’État de l’Illinois, ferme ses portes ce vendredi après une cyberattaque de type ransomware qui a duré des mois maintenant. NBC News rapporte qu’il s’agit de la première université qui se termine en raison d’une attaque de ransomware.
L’université prétend avoir enregistré un nombre record de l’inscription des étudiants à l’automne 2019. Cependant, la pandémie de covid-19 a provoqué une diminution significative de l’inscription, certains étudiants qui ont choisi de reporter leur entrée à l’université ou de faire une pause . Le Lincoln College – l’un des rares zones ruraux qualifiés en tant qu’établissement noir prédominant du ministère de l’Éducation – a déclaré que cela avait affecté sa situation financière.

En décembre 2021, l’université a subi une cyberattaque importante des ransomwares. Les pirates ont réussi à bloquer l’accès à tous les systèmes nécessaires aux efforts de recrutement, de fidélité et de collecte de fonds, et nécessitent une rançon pour débloquer la situation. Ce n’est qu’en mars 2022 de sortir de la situation. Mais il y a eu des déficits d’enregistrement importants qui ont besoin d’un don de transformation ou d’un partenariat pour soutenir le Lincoln College au-delà du semestre en cours.

Lincoln College est né il y a 157 ans en 1865. Il fermera donc ses portes le 13 mai 2022. L’université s’engage à aider les étudiants à passer à une nouvelle école. LIEN1/ LIEN2

Catégories
Attaque Cybercriminels Etude Europe Hôpital informatique Ransomware Sauvegarde informatique Sécurité Uncategorized

Observatoire des
signalements
d’incidents de sécurité
des systèmes
d’information pour le
secteur santé
Rapport public 2021

Le renforcement du niveau de sécurité numérique du secteur de la santé est une priorité pour
Ministère de la solidarité et de la santé. En ce qui concerne la sécurité opérationnelle, l’agence de
La santé numérique joue un rôle central, d’autant plus que l’intégration de la santé cert
à Inter-Fr en janvier 2021.
Aujourd’hui plus que jamais, mobiliser tous les acteurs, les directions, les experts techniques et
Les personnes de santé sont nécessaires pour faire face aux menaces de cybercriminalité
intensifié dans un contexte général instable.
2021 ont été marqués par de nombreux incidents majeurs attachés à l’attaque par
Ransomicial (CH de Dax, Villefranche-sur-Saône ou Arles), mais aussi à l’exfiltration massive de
Données (AP-HP et toujours récemment CNAM1
). Cependant, il n’y a pas eu d’attaque jusqu’à présent
Les coordonnées visaient fortement à inorganiser le système de soins français.
En 2021, CERT Health, qui a également obtenu la mission de prévention et d’alarme
Les menaces de cybersécurité avec les services de santé et de médecine, administrées
Déclarations à double événement (733) par rapport à 2020.
Cette augmentation s’explique en partie par les incidents que les prestataires de services rencontrent
(en particulier les hôtes) avec une part de marché importante. Des centaines de structures
Ainsi, les secteurs de la santé et des médicosociaux (40% des événements signalés) ont été affectés.
L’énoncé mensuel moyen de l’énoncé a également augmenté de 33% même s’il reste
relativement bas en ce qui concerne le nombre de structures concernant cette obligation de
annulation.
La Déclaration des entreprises et services médicosociaux augmente fortement (multiplié par 4)
par rapport à 2020, en particulier pour les entreprises qui accueillent les gens dans une situation avec
Handicap qui atteste leur bonne compréhension de l’extension du système à leur secteur
de l’activité.
Avec Ségur You Digital Health and France Relatements, Ministère de la solidarité et de la santé,
avec un soutien opérationnel de l’année et ANSSI a investi massivement dans l’amélioration de
Sécurité des systèmes d’information sur la santé. Collaboration entre les années et ANSSI dans les questions
Alerte et réponse à l’incident mis en évidence en 2021. Les deux agences travaillent à Synergi
Pour aider les acteurs à gagner de la maturité et à atteindre un niveau de résilience collective
Indispensable pour surmonter une attaque majeure.
Depuis le début de 2022, CERT Health a renforcé son soutien et s’est amélioré
Outils,
Développer leur capacité à faire face à une menace de plus en plus complexe.

Catégories
Attaque Cybercriminels Etude informatique Ransomware Sécurité Service informatique Technologie

Ransomware, un service comme les autre?

En France, le nombre d’attaques de ransomware a augmenté de 255% en un an, selon un rapport Anssi/BSI.

Ransomware, un service comme les autre?

La quatrième édition du rapport Anssi/BSI vient d’être publiée. Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI)et Bundesamt Für Sicherheit In der InformationChnik (BSI) Rapport sur une intensification des attaques. Ainsi, entre 2019 et 2020 en France, leur nombre a augmenté de 255%.

La collectivité territoriale, les secteurs de la santé et les fournisseurs de services numériques ont été parmi les plus ciblés des ranesomwares au cours de la période.

«Initialement, Ransomwares était le plus souvent utilisé contre des utilisateurs individuels et les enquêtes sur Ransom étaient relativement faibles», souligne les auteurs de l’écrivain. Depuis lors, la cybercriminalité en tant que service (CCAAS ou cybercriminalité-AS-AS-SERVICE) entre en vigueur, notamment le ransomware en tant que service (RAAS) et l’utilisation des courtiers d’accès.

En outre, des groupes avec des compétences techniques élevées ciblent le réseau de grandes entreprises et d’institutions pour nécessiter une rançon significative ou même saboter leurs objectifs.

ANSSI et BSI alerte au niveau de la menace cyber en France et en Allemagne en relation avec la crise d’assainissement

Pour la 3ème édition du rapport Franco-Allemagne Signaler « Picture commune », l’Agence nationale des systèmes d’information (ANSSI) et son homologue, Bundesamt für Sicherheit in Der InformationChnik (BSI), en trouvant une très rapide augmentation du niveau de la cybertress en France et en Allemagne. Dans la continuité d’un cours initié en 2019, le nombre de cyberattaques a explosé: le nombre de victimes a été multiplié par 4 en un an. Ceci est particulièrement préoccupant, en particulier dans un contexte où chaque cyberattaque aura probablement une détérioration des effets en raison de la crise de la santé.
L’absence de conscience des cyber-risques, de non-contrôle des systèmes d’information, de non-respect des mesures d’hygiène informatique, du manque d’experts en cybersécurité et dans une certaine mesure l’augmentation de l’attaque de surface due à la généralisation du travail à distance, toutes les faiblesses sont utilisées. par cybercriminels. Et cela a eu avec succès la campagne pour les attaques qui ont frappé la France et l’Allemagne en 2020, ont perturbé de nombreuses activités et ont entraîné des pertes financières importantes.

Dans le cadre de la crise d’assainissement, l’ANSSI et BSI sont particulièrement conscientes de toute cybercrattage pouvant affecter les systèmes de santé français et allemands ou les chaînes d’approvisionnement. Leur dépendance numérique, qui est leur attrait pour les cybercriminels, est prouvée. L’utilisation massive des services numériques externalisés, souvent moins sûres, est une pratique généralisée que les assaillants ne manquent pas d’exploiter.

Le ciblage du système de santé dans son ensemble et des chaînes d’approvisionnement est une grande menace. En fait, ces cyberattaques pourraient avoir des effets critiques sur notre capacité à faire face à la pandémie. La « photo d’emplacement commun » permet à ANSSI et BSI de revenir à ces menaces, dans le contexte spécial de la crise de la santé.

« Alors que Coronavirus arrête la transformation numérique et la cybercriminalité non aux frontières nationales. Par conséquent, une coopération étroite avec l’ANSSI, notre partenaire français est essentiel. Les secteurs de la santé français et allemand sont confrontés à un défi majeur: combattre la pandémie tout en protégeant des cyberattaques possibles. Hôpitaux, Les producteurs de vaccins et leurs chaînes d’approvisionnement sont de plus en plus ciblés par les attaquants. Les échelles ou les erreurs dans les soins de santé peuvent avoir des conséquences dévastatrices que nous ne pouvons pas nous permettre, en particulier lors d’une pandémie de cybersécurité, BSI a pris des mesures actives pour améliorer les mesures de la sécurité. Dans le secteur de la santé. Par exemple, au printemps, BSI a contacté les fabricants de vaccins pour sensibiliser le public aux cyber-risques. Nous travaillons également en étroite collaboration avec le gouvernement fédéral pour la protection des chaînes d’approvisionnement de vaccins. Cependant, les entreprises doivent contribuer à cet effort, par exemple en effectuant les investissements nécessaires à leur it-quoi Rhen « , explique Arne Schönbohm, président de BSI.

« L’augmentation éblouissante de la menace cybernale combinée à un espionnage numérique illimitée et de grands risques pour les systèmes critiques très efficaces nécessite plus que jamais la conscience. Nous devons agir à tous les niveaux et accroître la coopération internationale, comme elle entre l’Allemagne et la France », déclare Guillaume Poudard, directeur général de l’ANSSI.

Cybersécurité après Covid-19: priorités de l’ANSSI et BSIS
Soulignant les premiers retours de la crise et est décisivement contre l’avenir, ANSSI et BSI ont donc défini quatre objectifs.
Afin d’empêcher la croissance exponentielle de la cybercriminalité de masse. Deuxièmement, le développement de systèmes de communication sûrs, qui s’est révélé inadéquat à tous les niveaux de la pandémie. Ensuite, la prise de conscience des problèmes de sécurité de la chaîne d’approvisionnement, qui doit faire partie intégrante des évaluations de cyber-risques. Appelle enfin la deuxième et BSI pour l’intégration des problèmes de cybersécurité de la conception du produit.