Catégories
Association COVID-19 Cybercriminels Hôpital informatique Sauvegarde Sécurité Service informatique Technologie Uncategorized

Faites-vous partie des millions de victimes du Hack de l’assurance maladie ?

Mise à jour :quelques heures après la publication de cet article, Ameli a expliqué qu’il avait découvert aucune attaque. Dans le même temps, la publication du pirate a été retirée. Il semble donc que ce soit une fausse alarme.

C’est le site Zataz qui sonne l’alarme. Selon lui, plus d’un million de français ont vu leur compte d’assurance maladie piratée avec une fuite de données en ligne. Pas de doute sur une opération contre le service d’assurance maladie, Ameli.fr. En ce moment, ces données personnelles sont en vente en ligne.

Malgré l’importance des données transitant du côté de l’assurance maladie, les erreurs sur la plateforme se multiplient ces derniers temps. Selon les messages et courriers privés, c’est donc au tour des informations personnelles de santé de circuler sur le web.

Une personne malveillante a en effet mis en vente un million d’identifiants et de mots de passe donnant accès aux comptes de l’assuré. Si ce dernier n’a pas révélé sa méthode d’obtention de ces informations, deux hypothèses sont envisagées : une erreur 0-day ou (plus probablement) une campagne massive de phishing.

Dans ce dernier cas, les victimes seraient alors tombées dans un piège devenu classique : un faux email demandant à nouveau des informations, un faux SMS, etc.

Si cette fuite inquiète, c’est parce qu’elle donne pour la première fois accès à des données extrêmement sensibles. Les informations piratées de l’Assurance Maladie vont du numéro d’état civil à l’adresse postale, qui du côté des médecins transmet les informations bancaires nécessaires au remboursement.

Leur mise en vente donne donc une chance à d’autres mal intentionnés d’exploiter ces informations à des fins personnelles ou frauduleuses : usurpation d’identité, détournement de fonds, vol de données personnelles.

C’est d’autant plus inquiétant que le hacker à l’origine de cette fuite ne demande que 6 000 $ soit environ 5 700 € pour mettre la main sur cette liste d’un million de comptes.


L’hypothèse la plus probable sur l’origine du piratage étant une campagne de phishing, vous devez d’abord vérifier que vous n’avez pas répondu à un e-mail ou SMS suspect de l’Assurance Maladie.

Le nombre de 1 million laisse cependant dubitatif !
1 français sur 60 se serait fait piéger par un faux courriel AMELI !

Que vous ayez fait l’erreur ou non, vous devez changer tous les mots de passe de votre compte AMELI. Enfin, surveillez attentivement l’activité de votre compte AMELI dans les semaines et mois à venir en attendant que votre mutuelle renforce sa sécurité

Pendant ce temps, le site Ameli.fr affiche un bandeau rouge invitant à être à l’affût des tentatives de phishing. Il existe plusieurs astuces pour éviter de se faire prendre. Un premier pas rassurant en attendant le mieux.