Catégories
Android Apple Etude informatique Sécurité Service informatique Technologie

Une entreprise chinoise divulgue 400 Go d’informations personnelles

Socialarks, une entreprise chinoise, a subi une énorme fuite d’informations personnelles. Safety Detective, qui l’a découvert, rapporte que 214 millions de comptes Instagram, Facebook et LinkedIn sont concernés.

Socialarks

214 millions de comptes Facebook, Instagram et LinkedIn ont été compromis. Un détective de sécurité, dont la mission est d’identifier les vulnérabilités de sécurité des serveurs, a découvert que la société chinoise Socialarks était responsable d’une fuite massive de données personnelles. La société, spécialisée dans la gestion des réseaux sociaux et le développement de marques en Chine, a stocké les données de millions d’utilisateurs, plus de 400 Go, sur un serveur non sécurisé appartenant à Tencent. Dans son article, l’équipe de sécurité détective explique « que le serveur ElasticSearch a été exposé publiquement sans protection par mot de passe ni cryptage ». Plus précisément, le manque de sécurité a permis à chacun d’accéder aux informations sur les utilisateurs concernés. Selon Safety Detective, ceux-ci ont été récupérés grâce au « Datascrapping ». C’est l’ambition des données personnelles disponibles sur les réseaux sociaux. Si l’approche est légale et déjà utilisée par de nombreuses entreprises, c’est le manque de mesures de sécurité nécessaires pour protéger les données collectées qui pose problème. Ce n’est pas la première fois que Socialarkas est touché par une telle violation de données, car il avait déjà révélé les informations sur 150 millions de comptes en août de l’année dernière.

Données sensibles
Parmi les données collectées par l’entreprise, on retrouve principalement des informations qui sont communiquées par les utilisateurs directement sur les différents réseaux sociaux. Ainsi, les noms, les noms des utilisateurs, les liens vers les profils, les surnoms des différentes plateformes, les photos de profil et la description des comptes dans le fichier sont saisis. D’autre part, Safety Detective a également remarqué qu’il y avait également des informations plus sensibles sur le serveur. En fait, pour Instagram, par exemple. 6 millions d’adresses e-mail d’utilisateurs ont été enregistrées, alors que ces informations n’avaient pas été diffusées sur les différentes plateformes par les internautes. Les experts ne peuvent expliquer leur présence.

Plus de 810 000 comptes Français concernés

Une telle fuite de données est forcément très dangereuse pour les utilisateurs concernés. L’exposition à ces informations les rend vulnérables aux attaques en ligne telles que le vol d’identité, la fraude financière sur d’autres plateformes, y compris les services bancaires en ligne. Les informations de contact de l’utilisateur peuvent également être utilisées pour envoyer des e-mails personnels. Nous devons donc accorder une attention particulière. .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.