Catégories
Attaque informatique Non classé Ransomware Technologie

Plusieurs unités françaises touchées par une cyberattaque de 2017 à 2020

Des entreprises françaises ont été victimes d’une longue campagne de cyberattaques. Une intrusion via la solution de surveillance Centreon et un état de fonctionnement de sandworm faisant référence à un groupe de cyberespionnage russe.

MAJ:  » L’attaque concerne une version open source obsolète du logiciel, déployée sans respect des recommandations d’hygiène de l’Anssi. Les clients de Centreon ne sont pas concernés.  »

L’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information (Anssi) a mis en garde lundi contre la découverte d’un piratage informatique « affectant plusieurs appareils français » via le logiciel français Centreon, qui compte parmi ses clients de grandes entreprises et le ministère de la Justice. LIEN

L’attaque, qui a duré de fin 2017 à 2020, « rappelle les méthodes déjà utilisées par le groupe de renseignement russe Sandworm, mais elle ne garantit pas qu’il s’agit bien de lui », a déclaré Gérome Billois, spécialiste de la cybersécurité de Wavestone. . La durée de l’attaque avant sa découverte suggère que les attaquants sont « extrêmement discrets, plutôt connus pour être dans la logique du vol de données et de renseignements », a-t-il ajouté.

Air France, Airbus, EDF, Orange, RATP, Thales ou encore Total sont quelques-uns des noms utilisant Centreon, ainsi que le ministère de la Justice. Centreon revendique plus de 600 clients dans le monde, dont 70% ont leur siège en France.

Le policier de la cybersécurité en France fait des compromis qui ont été identifiés fin 2017 et jusqu’en 2020. C’est donc une découverte tardive qui indique une campagne de cyberattaque particulièrement discrète.

L’affaire rappelle l’énorme cyberattaque attribuée à la Russie, qui visait les États-Unis en 2020, alors que des pirates informatiques exploitaient une mise à jour d’un logiciel de surveillance développé par une société texane, SolarWinds, et utilisé par des dizaines de milliers d’entreprises et d’administrations à travers le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.