Catégories
Attaque prix Ransomware Sécurité Technologie

MMA, CPM et les ransomwares

Depuis des semaines, je mets en garde contre le danger des ransomwares. Parce que les voyous opposés sont organisés, très organisés. Le nombre de cas «confirmés» a été multiplié par sept entre le 18 juin 2020 et le 18 juillet 2020. Parmi les blessés récents figurent la compagnie d’assurance MMA et la société multiservices CPM International France.

Un autre correctif! le slogan devient fatigant car les cas se multiplient trop. Selon mes conclusions, les cyberattaques (connues) ont été multipliées par sept entre le 18 juin 2020 et le 18 juillet 2020. Parmi les victimes francophones les plus récentes figurait une filiale de l’opérateur Orange et de la compagnie d’assurance MMA.

Des centaines de clients touchés!
Le deuxième objectif est CPM International. Selon les informations que j’ai pu recueillir, c’est le groupe NetWalker qui s’est infiltré dans la filiale France Omniservices / Omnicom. Cette société agit comme un centre de services partagés pour les fonctions de support (ressources humaines, finance et informatique). Netwalker a donné à l’entreprise neuf jours pour payer le double de la rançon: déchiffrer et / ou ne pas diffuser les documents volés lors de l’infiltration de l’entreprise.

Et le problème est énorme. Netwalker cache les fichiers volés, même avant le paiement de la rançon. Comme leur système est automatisé, le mot de passe pour accéder aux fichiers s’affiche à la fin du compte à rebours. Cela signifie que les informations sont déjà disponibles en ligne pour ceux qui ont le lien et le mot de passe pour accéder aux fichiers!

Dans ce dernier cas, le siège social du Mans ainsi que des agences ont été touchés.LIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.