Catégories
informatique Sécurité Service informatique Technologie

L’Europe frappé après les États-Unis par une cyberattaque d’échange

Les États-Unis semblent être la principale cible des attaques sur les serveurs Exchange, mais il y a aussi des victimes en Europe.

Une semaine après les révélations sur les attaques sur les serveurs Exchange, il est encore difficile de donner une estimation du nombre de victimes. D’autant plus que les failles qui ont permis ces attaques sont désormais publiques et facilement exploitables.

Dans l’état actuel des choses, les cibles semblent être situées principalement aux États-Unis. Mais l’Europe n’est pas épargnée. Une marque victime a été signalée sur place: l’Autorité bancaire européenne. Elle a dû fermer ses systèmes de messagerie. Ses recherches n’ont révélé, dit-elle, ni filtrage de données ni propagation sur son réseau.

LIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.