Catégories
Aérien hyères informatique Sécurité Service informatique Technologie

Les cyberattaques contre le fournisseur Sita affectent les compagnies aériennes du monde entier

Sita, fournisseur de services informatiques pour 90% des compagnies aériennes, met en garde contre un « incident de sécurité des données » après avoir été victime d’une « attaque très sophistiquée ».

Sita, le fournisseur informatique de l’industrie aéronautique mondiale, confirme avoir été victime d’une cyberattaque. Les attaquants ont eu accès aux informations personnelles des passagers aériens.

La société de technologie de l’information et de la communication, qui prétend desservir environ 90% des compagnies aériennes du monde, affirme que le 24 février 2021, une cyberattaque a entraîné un « incident de sécurité des données » impliquant des données de passagers stockées sur les serveurs SITA Passenger. Service System Inc. (qui gère le traitement des données des billets d’avion et des passagers) à Atlanta, Géorgie, États-Unis.

Dans un communiqué, la société a décrit l’incident comme une « attaque très sophistiquée » et a déclaré qu’elle « avait agi rapidement » pour contenir l’incident, qui fait toujours l’objet d’une enquête par l’équipe de sécurité de Sita avec des experts externes en cybersécurité.

Certaines compagnies aériennes ont détaillé les informations auxquelles les attaquants avaient accès pendant l’attaque, en mentionnant que des données sur les voyageurs fréquents – telles que leur nom, leur statut et leur numéro de membre – ont été volées.

Un e-mail envoyé aux clients d’Air New Zealand indique que la violation de données n’inclut pas les mots de passe, les informations de paiement, les informations de passeport ou les adresses de contact.

Le chiffre exact du nombre de passagers touchés par l’infraction reste incertain car Sita n’a pas encore répondu publiquement à la question. Mais un article publié dans The Guardian suggère que des centaines de milliers de passagers auraient pu se faire voler leurs informations.

«Nous reconnaissons que la pandémie de Covid-19 a soulevé des inquiétudes quant aux menaces à la sécurité, et que dans le même temps, les cybercriminels sont devenus plus sophistiqués et plus actifs», affirme la société.

Les compagnies aériennes unies dans le cadre de la Star Alliance, notamment Singapore Airlines, Air New Zealand et Lufthansa, ont mis en garde les passagers contre les violations de données Sita. C’est également le cas de certaines compagnies aériennes de la One World Alliance, notamment Malaysia Airlines, Finnair, Japan Airlines et Cathay Pacific. La compagnie aérienne sud-coréenne JeJu Air a également envoyé un e-mail à ses passagers au sujet de l’incident.

Sita n’a pas confirmé la nature exacte des informations auxquelles les pirates ont accès.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.