Catégories
Attaque informatique Rugby Sécurité Service informatique

Le groupe pharmaceutique Pierre Fabre est victime d’une cyberattaque majeure

Pierre Fabre a été touché par une cyberattaque majeure, au point que certains sites de production ont été fermés. Le groupe pharmaceutique compte une soixantaine de sites, dont 15 en France.

Pierre Fabre sponsor du Castres Olympique

La cyberattaque contre Pierre Fabre s’est déroulée dans la nuit de mardi à mercredi. « Cependant, la distribution des produits ne sera pas interrompue », a indiqué la direction à l’AFP. Elle a également envoyé un SMS à ses employés, qui ont déclaré: «Après l’incident informatique, l’entreprise s’est complètement arrêtée. Un congé payé ou une journée de loisirs en 2020 est également imposé pour la journée du 1er avril ».

La situation a changé depuis. Le groupe affirme que «la propagation des virus informatiques est complètement contenue». Dans le même temps, ses opérations correctives (c.-à-d. Réparation) ont commencé à fournir un retour progressif à la normale.

Le système informatique de Pierre Fabre a été «immédiatement mis en veille pour empêcher la propagation du virus» à la lumière de la cyberattaque. «Cela a conduit à une fermeture progressive et temporaire d’une grande partie des activités de production à l’exception du site de production d’actifs pharmaceutiques et cosmétiques dans le Tarn», précise la direction.

Le groupe s’assure que la disponibilité de ses produits auprès des patients et des consommateurs reste assurée. En particulier, le centre de distribution de médicaments d’Ussel (en Corrèze) distribue des traitements anticancéreux livrés directement aux pharmaciens ou aux hôpitaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.