Catégories
Attaque informatique prix Ransomware Technologie

Des ransomwares pour Tesla!

Un employé de Tesla a refusé 1 million de dollars à un espion russe pour pirater l’usine Tesla au Nevada.

Tout commence comme un mauvais roman d’espionnage. Un citoyen russe, Egor Igorevich Kriuchkov, a été arrêté le 22 août à Los Angeles alors qu’il tentait de quitter le pays. Suite à une enquête du FBI, il a été accusé de complot. Il est arrivé aux États-Unis sous le couvert d’un visa de touriste et a affirmé avoir attaqué un pot-de-vin d’un employé d’une entreprise du Nevada. Il lui aurait offert un million de dollars pour infecter le réseau de produits en vrac de l’entreprise.

Ladite société n’est autre que Tesla, comme l’a tweeté son fondateur Elon Musk. « C’était une attaque sérieuse », a déclaré le chef. Moi M. Le plan de Kriuchkov était que l’implantation de ransomwares soit en fait couverte par une attaque DDoS contre l’usine Gigafactory. Et ainsi tromper les équipes informatiques de Tesla.

Combinez sécurité informatique et sécurité
Pour s’adresser à l’employé de Tesla, Kriuchkov l’aurait contacté à l’avance via WhatsApp avant de le rencontrer physiquement à plusieurs reprises du 1er au 3 août, notamment lors d’un voyage au lac Tahos avec d’autres employés de l’entreprise. Après avoir révélé son plan, le Russe aurait donné à l’employé un appel téléphonique unique et lui aurait demandé de le laisser en mode avion jusqu’à ce que les fonds soient transférés. En contrepartie de cette compensation, l’employé devait soit introduire un ransomware via une clé USB ou en cliquant sur une pièce jointe dans un e-mail, mais aussi fournir des informations en amont sur le réseau de Tesla pour améliorer la charge.

L’acte d’accusation a enregistré une discussion entre Egor Igorevich Kriuchkov et le collaborateur de Tesla, dans laquelle le citoyen russe se vantait d’avoir été impliqué dans deux projets similaires. Les entreprises ont généralement négocié une rançon et donnent l’exemple d’une entreprise qui a finalement payé 4 millions de dollars au lieu de 6. Il peut évoquer le cas de Carlson Wagonlit Travel, soupçonné d’avoir payé 4,5 millions de dollars. dollars. L’homme peut être lié au gang derrière le ransomware Ragnar Locker. Dans tous les cas, pour avoir tenté de soudoyer un employé de Tesla, il encourt jusqu’à 5 ans de prison et une amende de 250000 $.

Cette affaire montre que les opérateurs de ransomwares tentent par tous les moyens de pénétrer les réseaux des grandes entreprises. Dans ce contexte, la sécurité informatique ne suffit pas et il est important que les services travaillent également avec la sécurité physique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.