Catégories
Altice Assurance Attaque Cybercriminels Hive informatique Mobile Ransomware Sécurité Service informatique

Altice, confirme qu’il a été piraté

Altice, qui n’est autre que la maison mère SFR, a connu un piratage. La cyberattaque, qui était réalisée avec le Ransomware Hive, a eu lieu début août, mais n’a été révélée que récemment. Le groupe avait initialement refusé de commenter le piratage, mais il a changé d’avis (en retard).

Altice France a déclaré que « Altice France et le cercle SFR ne sont pas concernés » par les cyberattaques. En outre, le groupe « a également confirmé la victime début août début août d’une cyberattaque ransomware qui ciblait un réseau interne au niveau de la société de portefeuille économique ». Il continue de s’assurer que « les effets ont été maîtrisés et que tous les services ont été restaurés ». De plus, « la société de portefeuille financière est pleinement opérationnelle ».

Vient ensuite une question importante: qu’en est-il des données, que ce soit pour les clients ou le groupe? Les pirates devaient-ils les consulter ou les restaurer? Voici ce qu’Altice répond:

Nous devons souligner qu’il n’y a pas de données sensibles compromises, en particulier les données des clients, les partenaires commerciaux ou les données concernant nos partenaires financiers

Comme nous pouvons l’imaginer, la société mère n’apprécie pas du tout cette attaque et dit qu’elle a « de fortes critiques contre ce type d’attaque faible et contre toutes les personnes qui les commettent ».

Hive a fait des victimes
Hive a été découverte pour la première fois en 2021, et il peut déjà se vanter de merveilleux bras. À la fin de l’année dernière, MediaMarkt, avait vu son système informatique être neutralisé par ce même ransomware qui nécessitait 43 millions d’euros. Le groupe allemand a été irrité pendant plusieurs semaines par les effets de l’attaque. L’opérateur allemand T-Mobile, actuel à l’international, comme Altice, était également l’objectif de Hive, il y a environ un an lorsqu’ils ont compromis les données de dizaines de milliers de millions d’utilisateurs.

Le groupe Hive est devenu l’un des gangs ransomiens les plus lucratifs au monde qui attaquent souvent les joueurs du secteur des finances ou de la santé. Il y a quelques mois, il aurait traversé un nouveau cours en mettant à jour son logiciel qui a migré le code vers le langage de programmation Rust, développé par Mozilla Research pendant dix ans, ce qui lui a permis un cryptage encore plus complexe.

Hive est connu en utilisant la double extorsion qui consiste à exfiltrer les données et à menacer la victime de les vendre et / ou de les publier. Cette stratégie a été lancée en réponse aux nombreuses entreprises qui pensaient avoir pris les devants en créant et en stockant plus de copies de leurs données.

MAJ: Après la cyberattaque, les données confidentielles du groupe Altice ont été divulguer.

Altice Group, Empire of Patrick Drahi, a connu une cyberattaque qui a compromis les données confidentielles en août. Hive Pirates Group a mis la main sur « des dizaines de milliers de documents ultra-confidentiels » après une attaque de ransomware, a déclaré le site Web de la reflecte.

L’attaque liée uniquement à Altice International Financial Holding Company, de sorte qu’aucune donnée, clients personnels ou liés à des partenaires commerciaux d’Altice France ou de SFR n’a été directement compromis, selon les informations club.

Foule de données
D’un autre côté, les documents comptables et les informations sur les filiales ont été récupérés à la suite de ce piratage informatique. Le site Web de Zataz, qui suggère un point de départ au phishing, montre que la pénétration initiale devait être effectuée vers le 8 ou le 9 août, et les données volées qui ont ensuite été proposées sur le marché noir quelques jours plus tard.

Ransom a affirmé faire les données qui n’auraient peut-être pas été payées à moins que les pirates aient choisi d’aller au-delà des pirates qui ont finalement transmis les documents en question le 25 août, permettant leur consultation gratuite.

Le dessous du drahi – emperiet
Les documents sont donc volés plutôt plus récents et se rapportent à la période de 2018 à 2022 dans différents domaines. Les données sur les nombreuses filiales, le site Web de la reflecte, provoque la présence d’informations sur les sociétés gérées directement par Patrick et sa famille et ont l’intention de mener l’étude des documents transmis pour explorer le dessous de l’homme de l’homme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.