Equinix affecté par le Ransomware NetWalker

Equinix, responsable mondial de centre de données, affirme avoir été ciblé par un ransomware. Heureusement, les données client ne sont pas compromises (normalement!)

Les centres de données sont désormais considérés comme des coffres-forts. Le fournisseur mondial de centres de données Equinix affirme avoir été ciblé par une cyberattaque de type ransomware.

La société n’a pas fourni de détails sur l’attaque et a simplement déclaré qu’une enquête avait été ouverte et que les autorités avaient été prévenues. Cependant, le site Web Bleeping Computer affirme avoir reçu une copie de la rançon reçue par Equinix.

Selon la source, la note contenait une capture d’écran de dossiers contenant des fichiers cryptés par des logiciels malveillants. Selon les noms de ces fichiers, ils contiennent des données très sensibles telles que des informations juridiques et financières.

Par cette note, les pirates menaceraient Equinix d’envoyer les fichiers sur Internet si la rançon n’est pas payée dans les trois jours. Cette attaque aurait eu lieu le week-end dernier.

Un lien ajouté à la note a conduit à un site de paiement de rançon. Le montant demandé était de 455 Bitcoins ou l’équivalent de 4,5 millions de dollars. Les criminels ont également menacé de doubler la somme si la rançon n’était pas payée rapidement. On ne sait pas encore si Equinix a choisi de payer ou non.

Quoi qu’il en soit, la société affirme que seules les données de ses propres systèmes ont été compromises. Bien que la plupart des clients exploitent leur propre équipement dans ses centres de données, leurs données et leur fonctionnement n’ont pas été affectés.
Les centres de données ont été pleinement opérationnels ainsi que les services gérés proposés par la société. En d’autres termes, Equinix a frôlé le désastre car une fuite de données de ses clients les aurait sans doute incités à changer de fournisseur.

Pour rappel, Equinix est le leader mondial du marché des data centers en termes de chiffre d’affaires. Basée à Redwood City, en Californie, la société exploite plus de 200 centres de données dans 55 pays à travers le monde. Ses clients comprennent Ford, Netflix et Spotify.
Si même ce colosse peut être paralysé par les ransomwares alors que ses serveurs sont sécurisés par les technologies les plus avancées, c’est la preuve que personne n’est plus à l’abri des cybercriminels. En fait, Equinix n’est pas le premier fournisseur de centres de données à être victime d’une cyberattaque.

Les attaques de ransomwares visent généralement des individus, mais les pirates ciblent désormais les grandes entreprises informatiques et leurs centres de données. Un autre fournisseur, CyrusOne, a également payé le prix. Il en va de même pour le producteur d’aluminium Norsk Hydro, l’Université de Californie à San Francisco et le système juridique du Texas.

Il existe plusieurs mesures préventives pour protéger vos systèmes contre les ransomwares en adoptant les meilleures pratiques de cybersécurité. Assurez-vous de sauvegarder vos données les plus sensibles et de les chiffrer afin qu’elles ne puissent pas être utilisées par des pirates. Même si vous êtes victime d’un ransomware, il existe des remèdes qui peuvent vous permettre de récupérer vos données sans payer la rançon. Consultez notre guide à ce sujet.

SOURCES:

4,5 millions d’euros Rançon pour Equinix affectée par le ransomware
LeMondeInformatique


Le géant du data center Equinix victime d’un ransomware
LeBigData


Ransomware: Equinix détruit par NetWalker
Silicom


Equinix enquête sur « un incident de sécurité »
Next INpact


Victime de ransomware, leader mondial des data centers Equinix
Numerama

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *